C’est sûr que depuis quelques temps, quand je cherche l’excellence, en musique, de par mes occupations actuelles, j’ai tendance à chercher Debussy, Ravel, Malher, Bartok, Schönberg, et leurs potes.

C’est vrai aussi que pour boire un verre en bonne compagnie, je vais chercher Miles, Chet, Dexter, Charlie, et puis Earth Wind and Fire, Larry Graham, etc.

Mais il y a quelqu’un qui rôde dans ce petit univers, sans jamais s’afficher comme un leader. Pourtant, chaque fois que je tombe dessus, sur YouTube, je reste estomaqué par la qualité du chant, des arrangements, de la mise en place, du spectacle.

Pourtant, ce n’est pas une timide. Ce serait plutôt, au niveau de l’impact, genre bulldozer, qui te rase tout avant de bâtir, mais quelle batisse! On la connaît pour ses options étranges, ses costumes de dingue, les falbalas, tout ça, qu’elle pratique aussi avec art. C’est Lady Gaga, artiste totale et totalement artiste.

Ce que j’aime surtout, chez elle, ce sont ses tributes ou ses collaborations. Je ne peux pas m’empêcher de vous en partager quelques témoignages

Pour Elton John, magistral songwriter…
Avec Sting, personnage moderne…
Avec Tony Bennett, et tant de respectueux amour…
Où l’on voit que Tony est bien malade…
Nia


is it strange that i’m weirdly emotional over tony bennett and lady gaga’s collaborations? it’s just so rare to see something so pure and sweet, and to see these two wholly different individuals so completely loving each other and loving working with one another gets me.
Et enfin, ce grand moment, pour Little Stevie Wonder…

Si avec ça, vous n’êtes pas saisis par l’immense talent de la dame…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.