Georges Brassens aurait eu cent ans…

… s’il n’avait eu le goût des mauvaises blague et de mourir avant.

Georges Brassens, de Sète et de Lézardrieux, a bercé mon enfance et m’a donné le goût des choses honnêtes, comme le talent modeste, la rectitude et la loyauté. Je le chantais par coeur, et il m’accompagne encore maintenant.

Je trouvais particulièrement belle sa chanson, Saturne. Je me suis demandé, en toute naïveté, ce que donnerait son thème, joué façon classique. Et bien voilà… Ça mériterait plus de délicatesse, mais écrit rapidement, voilà ce que ça donne…

https://www.youtube.com/watch?v=BUZPKzHUJr0&list=PLBZ0rbj_TilBkzvMBo1QHKl-vas2Kf6UP&index=14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code