All things must pass…

Toute la musique attribuée à AAAh! Productions, ça fait une sacrée place sur ce site! Belle occasion pour ressortir une chose que j’adore : écrire des billevesées. François Cunéo, qui me l’avait permis il y a déjà un certain temps sur son site de l’époque, Cuk.ch, m’ a dit, il y a peu, qu’il regrettait Modane. Ça m’a fait plaisir.

Modane, c’était d’abord un nom plume. C’est devenu ensuite un genre d’observateur du monde, de personnage lunaire et décalé, l’excroissance spontanée de ce que je peux avoir d’excentrique. Excentrique, ce n’est pas moi qui le dit, mais il y avait consensus, sur Cuk, pour dire que Modane n’habitait certainement pas tout seul dans sa tête. On lui prêtait des consommations exagérées de moquettes et une ascendance britano-polonaise. Ce qui est une fausse idée du bonhomme. Il n’y a pas plus sain que Modane, vous pourrez bientôt en juger par vous-même. En n’oubliant pas que les propos de Modane n’engagent que le personnage, et non l’auteur.

Visitez Bizarro, c’est excellent!

Ah! J’oubliais! Nous sommes ici en territoire républicain : on dit ce qu’on pense, et si ce qui est dit ne plaît pas, on n’allume pas pour autant de bûcher. Néanmoins, comme je suis le maître du lieu, en bon fidèle d’ Audiard, je n’hésiterai pas à virer les cons dont l’escadrille passerait à l’attaque.